RESTRICTIONS SANITAIRES A PARIS ET PETITE COURONNE

Le Préfet de Police et la Maire de Paris ont tenu une Conférence de presse hier concernant les nouvelles restrictions pour Paris Petite couronne.

Ainsi, les 4 départements (Paris, Hauts de Seine, Seine Saint Denis et Val de Marne) ont été placés en zone d’alerte maximale, .

Ce classement a conduit le Préfet à édicter de nouvelles restrictions qui entrent en vigueur à compter d’aujourd’hui mardi 6 octobre au matin et sont valables jusqu’au lundi 19 octobre inclus.

Un arrêté vient d’être pris par le Préfet de Police, il détaille notamment tous les types d’établissements concernés :  Arrêté 2020-00806 portant sur les mesures de police applicables à Paris et sur les emprises des trois aéroports parisiens en vue de ralentir la propagation du virus Covid-19

La Préfecture d’Ile de France a également repris les différents points : https://www.prefectures-regions.gouv.fr/ile-de-france/Actualites/Nouvelles-mesures-de-lutte-contre-la-COVID-19-5-octobre-2020

 

Les mesures suivantes sont ainsi précisées :

 

  • Reconduction des mesures existantes pour limiter les grands rassemblements:
    • interdiction des événements rassemblant plus de 1000 personnes en même temps, cette jauge n’incluant pas les personnels techniques et de sécurité nécessaires au bon déroulement de l’événement ;
    • interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique, les parcs et jardins, sauf notamment pour les manifestations revendicatives, les marchés, les rassemblements professionnels, les distributions alimentaires et l’aide aux plus vulnérables, …

 

  • Interdiction de certaines activités à risque, ou d’activités qui rassemblent un grand nombre de personnes au même endroit, qui ne présentent pas un caractère indispensable :
    • fermeture de tous les bars (un « bar »  étant un établissement dont l’activité principale est la vente de boissons alcoolisées) ;
    • les restaurants (un « restaurant » étant un établissement dont l’activité principale est la vente de repas) peuvent rester ouverts aux horaires habituels, sous réserve du strict respect du nouveau protocole sanitaire dont les détails vous seront communiqués ultérieurement ;
    • interdiction de la vente à emporter d’alcool et de la consommation d’alcool sur la voie publique à compter de 22h, ainsi que de la diffusion de musique amplifiée, pour limiter les reports dans l’espace public des activités festives ;
    • interdiction des soirées étudiantes et de tous types de rassemblements festifs ou familiaux dans les établissements recevant du public (les cérémonies de mariage peuvent avoir lieu en mairie ou dans les lieux de culte, mais les fêtes de mariage ne sont pas autorisées) ;
    • fermeture au public des clubs de jeux, salles de danse et salles de jeux;
    • fermeture des foires et salons (espaces des parcs expos) et des événements se tenant sous des grandes tentes classées en CTS au sens de la règlementation (représentations de cirque sous chapiteau, divers événements…).

 

  • Régulation de certains types d’activité :
    • Activités sportives :
      • Les gymnases, salles polyvalentes, piscines sont désormais fermés pour tous types d’activités à l’exception de l’accueil des mineurs de moins de 18 ans (quel que soit le cadre : scolaire, associatif, ou privé) ;
      • Maintien de la fermeture des clubs de sport, clubs de fitness en raison de la dégradation de la situation sanitaire ;
      • Accès libre aux équipements de plein air (stades, terrains d’entraînement physique…) à condition de rassembler au maximum 1000 personnes, ou 50% de leur capacité maximale si elle est inférieure à ce chiffre.
    • Activités commerciales :
      • Encadrement strict du nombre de personnes pouvant se croiser dans les centres commerciaux et les grands magasins (au maximum 1 client pour 4m²).

 

La Préfecture précise par ailleurs que ne sont pas concernés par des restrictions nouvelles :

  • les lieux culturels comme les théâtres, cinémas, musées (application des protocoles en vigueur) ;
  • les commerces autres que ceux évoqués ;
  • l’activité des entreprises et des administrations, où le télétravail est néanmoins encouragé ;
  • les services de transport (incitation de tous ceux qui le peuvent à utiliser d’autres moyens de transport ou d’éviter les heures de pointe).

 

 

 

Protocole sanitaire restauration. Communiqué

En complément de nos précédents envois, nous vous prions de bien vouloir trouver ICI le communiqué du Ministère de l’Economie et des Finances qui présente les dernières mesures mises en place pour renforcer le protocole sanitaire en restauration dans les zones en alerte maximale.

Il convient notamment de relever les éléments suivants :

  • Le port de masque est obligatoire pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine : il est interdit de porter toute protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1). Le port d’un masque à usage médical normé est possible. Le masque doit obligatoirement couvrir le nez, la bouche et le menton.
  • Les clients devront veiller à porter leur masque dans les restaurants jusqu’au service du premier plat et à le remettre lors de leurs déplacements et entre les services.
  • Les tables des restaurants ne pourront accueillir que 6 personnes maximum.
  • Un cahier de rappel devra être mis en place à l’entrée des restaurants et conditionnera l’accès à l’établissement.
  • La réservation en ligne par internet ou par téléphone sera privilégiée afin d’éviter les regroupements devant le restaurant et il est recommandé aux restaurateurs d’organiser la circulation des clients à l’intérieur.
  • Le restaurant devra afficher la capacité maximale d’accueil nécessaire au respect de l’ensemble des mesures.
  • Le restaurant devra mettre à disposition des distributeurs de solution hydro-alcoolique dans des endroits facilement accessibles et au minimum à l’entrée du restaurant (et idéalement sur chaque table).
  • Le paiement devra obligatoirement se faire à la table.

Ces mesures s’appliquent, en plus des mesures déjà existantes, par arrêtés préfectoraux règlementant l’ouverture des établissements de restauration pour une durée de 15 jours.

Elles seront réévaluées à l’issue de cette période. Elles entrent en vigueur le 6 octobre 2020 dans les territoires concernés.